Logo Quelle Différence

Quelle est la différence entre..?

Les réponses à vos questions sur les différences entre deux mots, animaux, fruits...

Différence au hasard !
Quelle est la différence entre une clinique et un hopital ?

Différence modifiée le 24 Juin 2020

un hopital une clinique
un hopital une clinique

Clinique et hôpital, deux formes d’établissements de soins

D’après le Ministère des Solidarités et de la Santé, il existe trois principales catégories d’établissements de soins, on distingue les établissements privés d’intérêt collectif, les établissements privés à but lucratif et les établissements publics.

La différence majeure entre un hôpital et une clinique est très simple. L'hôpital (public) est un établissement de santé public alors que la clinique, aussi appelée hôpital privé, est un établissement privé de santé. Alors que l'hôpital dépend directement de l’État, la clinique est, la plupart du temps, un société commerciale. Mais elle peut également prendre la forme d’une association ou d’une fondation. Ces deux établissements partagent les mêmes missions et objectifs à savoir apporter les soins nécessaires aux patients.

Si la qualité des services proposés est sensiblement la même d’une établissement à l’autre, quelques points diffèrent notamment sur les domaines d’activités exercés, le financement, ou encore le statut des employés.

Un financement différent entre hôpital public et clinique privée

Les modes de financement d’un hôpital public et d’un hôpital privé sont différents. Alors que l'hôpital public recevra une enveloppe annuelle, la clinique sera rémunérée en fonction de son activité, par l’Assurance Maladie.

Si la rumeur prétend donc que le coût est plus élevé lorsque nous décidons de nous faire soigner en clinique, ce n’est pas totalement vrai. En effet, qu’il s’agisse d’un séjour en hôpital privé ou en hôpital public, l’Assurance Maladie prend en charge les frais d’hospitalisation de la même façon. Ce sont les dépassements d’honoraires qui peuvent parfois alourdir la facture. En effet, dans le cadre d’une clinique, les tarifs des dépassements d'honoraires sont fixés librement par les médecins libéraux.

Des domaines d’activités réservés uniquement à l'hôpital public

L'hôpital public se divise en 5 sous-catégories. On distingue les Centres Hospitaliers (CH), les Centres Hospitaliers Régionaux (CHR et CHU), les Centres Hospitaliers Nationaux (CHN), les hôpitaux locaux (HL) et les Hôpitaux psychiatriques (CHS).
Seuls ces établissements peuvent proposer des interventions complexes comme les greffes par exemple. Ils peuvent également pratiquer l’enseignement universitaire (CHU), ce qui n’est pas le cas des cliniques.

Des statuts différents entre employés du secteur public et du secteur privé

Dans un hôpital public, les employés sont des fonctionnaires (titulaires) et sont donc rémunérés par l’État. Dans les cliniques, les praticiens exercent une activité libérale, ils sont donc rémunérés par la clinique elle même.

Lorsqu’un praticien en clinique privée manque à ses devoirs ou est suspecté de ne pas exercer correctement son travail et qu’il est poursuivi par un patient, il engage sa propre responsabilité. Quand c’est un médecin de l'hôpital public qui est mis en cause, c’est l’établissement qui porte la responsabilité.

Un matériel médical professionnel équivalent entre les deux structures

Beaucoup hésitent à séjourner en hôpital public ou en clinique privée, et ce pour diverses raisons. Chaque établissement possède ses points forts et ses points faibles. Dans le cas d’une prise en charge lourde, certains préfèrent l'hôpital public parce qu’en cas de complications sérieuses, il est en mesure d’offrir une gamme complète de soins. D’autres apprécient davantage les cliniques privées, réputées pour leur accueil, leur confort et leurs soins personnalisés.

Que les patients préfèrent séjourner en hôpital public ou en clinique privée, la qualité du matériel médical est toujours la même, les établissements se fournissant uniquement via des centrales d’achats reconnues. Si vous êtes vous même professionnel de santé et que vous hésitez encore entre différents fournisseurs, faites appel au numéro 1 du matériel médical !

Si l’établissement est public alors un appel d’offres devra être rédigé, conformément au code des Marchés Publics. L’entreprise qui répondra le mieux à cet appel remportera le marché. Si l’établissement est privé, alors il pourra sélectionner le fournisseur de son choix.

Facebook Twitter